11
nov.

Film: "Florian - Un enfant à aimer" / Trisomie 21


affiche_Enfant_a_aimer_1999_1.jpg

UN ENFANT A AIMER

Floriran - Liebe aus ganzem Herzen

1999- Allemagne - Drame - 1h30

Réalisation : Dominique Othenin-Girard
Auteurs & scénaristes : Rodica Döhnert

avec : Timothy Peach (Peter Bachmann), Bojana Golenac (Maria Bachmann), Sina Tkotsch (Sophie Bachmann), Dennis Bartelniewöhner (Florian), Elisabeth von Koch (Svea Hajos)

 

 

Un Enfant à aimer : L'histoire 

En Inde, un cortège funéraire mène au bûcher le corps recouvert de fleurs d'une femme blonde. La procession est suivie par un enfant que réconforte un Indou. Pendant ce temps, chez les Bachmann, en Allemagne, se déroule une scène beaucoup plus classique : la petite fille, Sophie, se prépare pour l'école, tandis que son père, Peter, rejoint l'hôpital où il effectue des opérations du coeur. La mère, Maria, relève ce jour-là un challenge professionnel important : la jeune femme va tenter d'obtenir de restaurer les fresques d'une église.
La vie tranquille de cette famille va se trouver bouleversée par un événement aussi soudain qu'imprévu. Le docteur Bachmann apprend coup sur coup qu'il a un fils de 8 ans, Florian, né d'une liaison nouée alors qu'il se trouvait en mission à New-Delhi et que la mère de l'enfant, avant de mourir, le lui a confié... Passée sa première colère en découvrant l'infidélité de son mari, Maria décide qu'ils doivent accueillir l'enfant chez eux.
Mais à l'aéroport, une surprise de taille attend les Bachmann : ils découvrent que Florian est trisomique ! Et ils s'apercevront vite que les bons sentiments ne résolvent pas tout. Florian est complètement déstabilisé par la mort de sa mère et le brusque changement de son existence. Peter, déçu et blessé, ne supporte pas plus Florian que Sophie, jalouse de l'attention mobilisée par ce petit frère pas comme les autres. La directrice de l'école refuse d'inscrire l'enfant mongolien, qui perturbe la vie professionnelle de Maria. L'embauche d'une baby-sitter, vite débordée, n'arrange rien. Entre accalmies et tensions, moments de tendresse et de violence, la famille, menace d'éclater. Il est alors question de placer Florian dans un foyer...

Un Enfant à aimer : Plus d'infos  

"Rien de plus crédible que cette famille banale brutalement placée dans une situation qui la dépasse, et qui, taraudée par ses propres tiraillements comme par les pressions et les maladresses de son entourage, va devoir s'élever au-dessus d'elle-même pour être à la hauteur de sa mission. Les acteurs, des habitués de la télévision allemande, ont su interpréter avec justesse ces gens ordinaires, avec leurs contradictions et leurs insuffisances. On s'identifie d'autant plus facilement à Peter et Maria que ce sujet délicat est traité sans moralisme ni manichéisme dans un téléfilm sans aucune mièvrerie, qui n'élude aucune des difficultés rencontrées, mais diffuse cependant un message d'amour et d'espoir. Le petit Dennis Bartelniewöhner est merveilleux. A noter que, pédagogique et utile, cette bonne fiction n'en est pas moins agrémentée de nombreux rebondissements et d'un rythme soutenu."

Les commentaires sont fermés.